Page:Gaches-Sarraute - Le Corset, étude physiologique, 1900.djvu/70

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
54
LE CORSET.

les contractions. La circulation intestinale semble par là même accélérée. L’effet s’étend à toute la longueur du tube digestif contenu dans l’abdomen, à la condition toutefois qu’on n’interpose pas sur un point quelconque de la paroi un élément de constriction circulaire qui viendrait diminuer en ce point le calibre de l’intestin et entraver la marche des matières en digestion. Nous avons longuement exposé que la partie antérieure de notre corset est précisément disposée en surface plane dans le but bien déterminé d’empêcher qu’un lien puisse déprimer circulairement la paroi.

Fig. 21.
Femme obèse, nue.

En outre, et ceci est une conséquence psychologique intéressante à signaler ; le seul fait de placer un vêtement serré sur la région du bassin oblige les femmes à penser à leur ventre. Comme elles se sentent d’autant plus à l’aise et que le corset tient d’autant mieux en place que le ventre est plus libre, et que, d’autre part, leur tournure est plus élégante dans ce dernier cas, elles s’habituent à se donner la peine d’aller à la garde-robe tous les jours. Toujours est-il, qu’en raison de ces causes multiples, on voit disparaître la constipation, cette affection si rebelle chez la femme et qui résiste le plus souvent à toute médication.