Page:Gaches-Sarraute - Le Corset, étude physiologique, 1900.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
55
INDICATIONS.

En somme, le tube digestif tout entier bénéficie de ce procédé de contention qui consiste, je le répète, à porter de bas en haut, uniformément et régulièrement sans interruption, tous les organes situés dans l’abdomen, et on peut affirmer que la fonction de digestion retrouve ainsi ses conditions normales, malgré la vie sédentaire qu’on mène dans les villes, malgré le costume et malgré toutes les mauvaises conditions que nous impose la civilisation.

Fig. 22. — La même avec le corset Gâches-Sarraute.


Utérus. — Au risque de me répéter, je ne puis cependant passer sous silence le rôle que joue le corset vis-à-vis des organes génito-urinaires, rôle qui se déduit logiquement du mode d’action de l’appareil. En débarrassant le bas-ventre du poids de toute la masse intestinale, il amène la libération de l’utérus à sa partie supérieure ; le plancher du bassin ne supportant plus à lui seul la pression des viscères abdominaux qui pesaient sur lui, tous les organes de l’excavation se trouvent dégagés. Il est d’observation courante de voir diminuer sous cette influence les douleurs inhérentes aux déviations utérines et surtout à l’antéversion, douleurs qui se manifestent avec plus d’acuité au moment des règles.