Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/183

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

action d’emporter, transport : ClG. Verr. 4, 110.

asportâtus, a, um, part, de asporto.

asporto, âvï, âtum, are (abs porto), tr., emporter, transporter [d’un endroit à un autre] : Cic. Verr. 4,107 ; 4,111, etc. ¶ [en part.] emmener [par bateau] : PL. Merc. 353, etc. ; Cic. Verr. 1, 91 ; Liv. 24, 26, 9, etc.

M > asportarier = asporlari Pl. Rud. 77; Ter. Phorm. 978.

aspra, sync, v. asper a >•

asprâtïlis, e (asper), rêche, rugueux : Plin.-Val. 5, 8.

asprâtûxa, se, f. (aspero), petite monnaie (rugueuse): Gloss.2,22,1.

asprâtus, forme sync. v. aspero.

asprëdo, inis, f., c. asperitas: Cels. S, 28.

Asprênâs, âlis, m., surnom romain : Quint. 1, 5, 62,

asprêta, ôrum, n. (asper), lieux raboteux, pleins d’aspérités : Liv. 9,24, 6; 9, 35, 2; 35, 28, 9.

aspri,aspris,sync.,v .asper =^->.

asprïtùdo, inis, f., âpreté, dureté : Cels. 7, 26, 2.

asprôs, sync. p. asperos, v. asper g»->.

Aspuxta, 5mm, n., c. Aspona t Amm. 25, 10, 14.

aspùo (adsp»), ëre, cracher contre : Plin. 28, 39.

1 assa, ôrum, n., v. assum 2.

2 assa, œ, f., v. assus 1.

3 Assa, se, t., ville de Macédoine : Plin. 4, 38.

Assabinus, i, m., divinité chez les Ethiopiens : Plin. 12, 89.

Assacanus, î, m., nom d’un Perse : Curt. 8, 10, 22.

assacrïfïcium, îi, n. (ad, sacr-) le fait d’assister, de participer à un sacrifice : Tekt. Idol. 16.

assàlùto, v. ads-,

Assanïtse, ârum, m., Assanites [surnom des Sarrazins] : Amm. 24, 2, 4.

Assàràcus, i, m. (’Atrotcpastoç), roi de Troie, aïeul d’Anchise : Ov. M. 11, 756;Assaraci nurus Ov. F. 4, 123, Vénus II frôler Assaraci Ov. F. 4, 943, Ganymède, une constellation |] gens Assaraci VlRG. En. 9, 643, les Romains.

assârâtum, i,n., boisson formée d’tin mélange de sang et de vin s P. Fest. 16; v. assyr.

1 assârius, a, mot (asso), rôti i Cat. Agr. 132, 2.

2 assârïus, a, um (as), de la valeur d’un as : Sen. Apoc. 11, 2

llsubst. m., as : Varr. L. 8, 71, Il ou subst. n., Gloss. 2, 24, 7.

assâtôr, ôris, m., rôtisseur : Gloss. 2, 22, 7.

assàtùra, se, f. (asso), viande rôtie : Vop. Aur. 49 ; Apic. 7, 5.

assàtus, a, um, part, de asso.

assëe-, v. adsec-.

assëdo, ônis, v. adsedo.

assëfôlïum (ou assïf-), H, n., chiendent [plante] :Apul. Herb.77.

assel-, assenés-, assens-, assent-, assequ-, v. ads-.

assër, ëris, m., 1T 1 chevron, poutre : &es. C. 2, 2, 2; Liv. 30, 10, 16, etc. H 2 bras d’une litière : Suet. Cal. 58.

assercùlus, ï, m. (ass6rcùlum, ï, n., Cat. Agr. 12), petite solive, petit chevron, petit pieu : COL.

12, 52, 4, etc.

Asseriàtes, ium, m., peuple de Vénétie : Plin. 3, 130.

assëro, assert-, asserv-, v. ads-,

assess-, assev-, assib-, assicc-, v. ads-.^

assïcûlus, v. axicuius.

assïdârius, c. essedarius: CIL

13, 1997.

assid-, assig-, assil-, v. ads-

assïfôlïum, v. asse-.

assïla, c. assula : Vite. 7, 6, 6.

assim-, v. ads-,

assïpondïum, w,n. (as.pondus), poids d’une livre : VARR. L. 5, 169; P. Fest, 72.

assir, v. assyr.

1 assis, gén. de as.

2 assis, is, m., comme as: Plin. 33, 42; Don. Phorm. 43.

3 assis, is, m., forme rare, comme axis 2: Vitr. 4, 2, 1.

assisa, se, f., flux de la mer : Isid. Ord. 9, 7.

Assisium, v. Asisium.

assist-, v. adsist-,

assïtus, a, um, v. adsitus.

Assïus, a, um, d’Assos : Plin. 28, 96.

asso, âm, âtum, are, tr. (assus), faire rôtir : Apul. M. 2, 10; Apic. 2, 42.^

assôc-, v. adsoc-.

Assôi, ôrum, m., peuple de l’Inde : Plin. 6, 78.

assol-, assort-, v. ads-,

Assôrum, i, n., ville de Sicile : Cic. Verr. 4, 96 II -rïni, ôrum, m., habitants d’Assore : Plin. 3, 91 ; Cic. Verr. 4, 96; Assorinus ager Cic. Verr. 3, 47, territoire d’Assore.

Assôs, î, f,, ville de Mysie : Plin. 2, 210.

Assotânus, a, um, d’Asso [Tarraconnaise] : CIL 2, 3423.

assub-, assuc-, assud-, assuef-, v. ads-.

Assûêrus, i, m., roi d’Assyrie : Bibl.

assuesc-, assuet-, v. ads-.

assûla, se, f., dim. de assis, fragments du bois quand on le coupe, éclat, copeau : P. Fest. 84; Sch. Virg. En. 1, 176 ; al eliam asto ? ai etiam cesso foribus . facere hisce assulas ? PL. Merc. 130, mais je reste encore planté là? mais je suis encore à tarder de mettre cette porte en éclats? Il fragments, éclats de pierre : Vitr. 7,6,6.

assûlâtim (assula), en morceaux : Pl. Men. 859; Capt. 832.

assùlôsê (assula), en morceaux : Plin. 12, 105.

assult-, v. adsult:

1 assura, v. adsum.

2 assum, %, n. (assus), rôti : Cic. Fam. 9, 20, 1; Hor. S. 2,

2, 73; Cels. 1, 3 ¶ n. pl. assa Cic. Q. 3, 1, 2, étuves.

assûm-, v. adsum-

assuo, v. adsuo.

Assûr, m., ind., fils de Sem : Bibl. ¶ les Assyriens, les Babyloniens : Bibl.

Assuras, ville d’Afrique t Anton. 47, etc.; Cvpr. Ep. 65 ¶ -ritânus, a, um, d’Assuras : Auc Bapt. S, S, 6, etc.

assurgo, v. adsurgo.

Assùria, -rius, v. Assyria, -rius, etc.

assurresi, v. adsur-.

i assus, a, um, H 1 rôti, grillé : Pl. Asin. 180, etc.; Cat. Agr. 157, 24 ; Hor. S. 2, 2, 51 il 2 [fig.] sec [= tel quel, dans son état naturel] : maceriœ fiunt de assis, id est, siccis lapidibus Serv. G. 2, 417, les macerise sont des murs faits de pierres sèches ; assa voce Varr. d. Non. 77, avec voix seule [sans accompagnement] ; assse tibiœ SERV. G. 2, 417, flûtes seules [sans accompagnement du chœur] Il pro isto asso sole, a te nilidum, solem unctumque répète-mus Cic. AU. 12, 6, 2, à la place de ce soleil tout sec [que tu as eu chez moi], je te réclamerai un soleil oint et parfumé, = au lieu des propos tout simples et sans apprêt que tu as trouvés chez moi, je te demanderai en retour qqch de soigné, de raffiné H 3 assa, se, f., nourrice sèche [qui se borne à soigner les enfants, sans les nourrir] : Juv. 14, 208

2 Assus, v. Assos.

assuspirans, v. ads:

assfltus, a, um, v. adsuo.

assyr, arch. = sanguis [d’oïl assaratum} : P. Fest. 16.

Assyrâni, ôrum, m., peuple de la Chersonèse taurique : Plin. 4,85.

Assyrïa, as, f., l’Assyrie [pro-

vince de l’Asie] : Plin. 5, 66 ¶ -ïus, a, um, d’Assyrie : Virg. B. 4, 25; Luc. 6, 429 ¶ -îi, ôrum., m., Assyriens Cic. Div. I, 1; Plin. 6, 41. ast, fl 1 [conj.de liaison] d’autre part (cf. 8é) : a) si paren-tem puer ver-