Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/395

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

conflscâtïo, ônis, f. (confisco), confiscation: Flok 3, 9, 3.

confiscâtôr, ôris, m., receveur : Gloss.

conûscâtus, a, um, part, de confisco.

confisco, oui, âtum, are (cum etfiscus), tr., II 1 garder dans une caisse : pecuniam confiscatam habere Suet. Aug. 101, garder de l’argent en réserve dans sa cassette I! aliquid in confiscato habere Tert. Fug. 12, avoir qqch en réserve, à sa disposition U 2 faire entrer dans la cassette impériale, confisquer : Suet. Cal. 76 II frapper qqn de confiscation : Suet. Aug. 15.

confîsïo, ônis, f. (confido), confiance : Cic. Tusc. 4, 80.

confissus, a, um, part, de con-findo.

Confîsus, a, um, part, de confido.

confïtëor, fessus sum, en (cum et fateor), tr., Il 1 avouer: quid confitetur, alque ita libenter confitetur, ut non solum fateri, sed eliam profiteri videatur ? Cic. Ceec. 24, qu’avoue-t-ilj et même qu’avoue-t-il si volontiers, qu’il parait non seulement le reconnaître, mais le proclamer hautement ? peccatum suum Cic. 2, 11, avouer sa faute ; habes confitentem retira. Cic. Lig. 2, tu as un accusé qui avoue; ut confitear vobis Cic. Phil. 6, 16, pour que je vous fasse des aveux ; confessée manus Ov. M. 5, 215, des mains qui avouent la défaite II se vicios confiteri Cjes. C. 1, 84, 5, s’avouer vaincus; se miseros Cic. Tusc. 3, 73, s’avouer malheureux; se hostem Cic. Phil. 3, 21, s’avouer ennemi de son pays II [avec prop. inf.] : ego me fecisse confitear Pl. Trin. 184, j’avoue que j’ai fait cela; scaphia utrum empta esse dicis an confiteris erepta ? Cic. Verr. 4, 37, les coupes, déclares-tu que tu les as achetées ou avoues-tu que tu les as dérobées ? esse igilur deos confitendum est Cic. 1, 44, il faut donc reconnaître qu’il y a des dieux ; me abs te cupisse laudari aperte atque ingénue confitebar Cic. Fam. 5, 2, 2, j’avouais sans détour et naïvement que j’avais ambitionné tes éloges ; hoc confiteatur necesse est nutto modo illam multam cum Cluenti causa passe conjungi Cic. Clu. 103, il doit convenir que cette amende ne peut avoir de rapport avec la cause de Cluentius; quo facto utrumque confessas est et se desiderare et... Cic. Sen. 4, par là il a fait un double aveu, à la fois qu’il regrettait... et que... 0 aliquid de aliqua re, convenir de qqch touchant qqch : Verr. 2, 149; Clu. 183; de Or. 2, 107 D confiteri de aliqua re, faire un aveu touchant qqch : ut de me confitear Cic. Verr. pr. 3, pour faire un aveu personnel (Poyip. 37; Sull. 39) ; qui de meo facto confiteri non dubitem Cic. Lig. 8, moi qui n’hésite pas à faire des aveux sur ma conduite; de meo

quodam amore glorise vobis confite-bar Cic. Arch. 28, sur l’amour particulier que j’ai de la gloire, je vous ferai des aveux II 2 [poétj faire connaître, révéler, manifester : confessa vultibus tram Ov. M. 6, 35, laissant voir sur ses traits sa colère ; ( Venus) confessa dearn Virg. En. 2, 591, (Vénus) laissant voir sa qualité de déesse ; motum animi suis lacrimis Quint. 6, 1, 23, trahir son émotion par ses larmes (8,- 3, 3; 9, 4, 39, etc.) Il agitato corpore vivere se confitetur Plin. Ep. 3, 14, 3, par les mouvements de son corps il laisse voir qu’il est en vie.

$B—>- inf. prés. arch. confiterier PL. Cisl. 170.

connxïïis, e(configo), fixé (assujetti) dans son ensemble : Apul. M. 4, 13.

confizlo, ônis, t. (configo), action de fixer ensemble : C.-Aur. Acut. 2, 3, 18 I! action d’atteindre un but : CASSIAN. Ccen. 5,15 il action de clouer : Aug. Bon. 20.

confixûra, se, f. (configo), piqûre [d’une épine] : Ps. Greg. M. tn 1 Reg. 3, 4, 3.

COnfixus. part, do configo.

conflâbello, are, tr., aviver ea soufflant : Tert. Spect. 25.

conflaccesco, ère, int., mollir, s’apaiser : Gell. 2, 30, 2.

conflagës, p. Fest. 40, 10 et confrages, Isid. Or. 14, 8, 27, pl., lieux exposés & tous les vents.

conflâgrâtïo, ônis, f. (conflagro), conflagration : Sen. 3, 29, 1; confiagratio Vesuvii Suet. Tib. 8, 3, l’éruption du Vésuve.

conflagrâtus, a, um, part, de conflagro.

conflagro, âvî, âtum, are, H 1 int., être tout en feu, se consumer par le feu : classis prœdonum incendia conflagrabat Cic. Verr. 5, 92, la flotte incendiée par les pirates se consumait ¶ [fig.] : amoris flamma Cic. Verr. 5, 92; être brûlé des feux de l’amour, invidise incendia Cic. Cat. 1, 29, être la proie des flammes de la haine (allumer la haine contre soi) (ou inoidia conftagrare Cic. Verr. 1, 157) H 2 tr. [t. rare] urbs incendia conflagrata Her. 4,12, ville consumée par l’incendie (Vitr. 10, 16, 9; Apul. Mund. 34).

confiammo, are, tr., enflammer [médj : C. Aur. Chron. 4, 7, 98.

conflâtàOis, e (confia), fait par fusion = en métal fondu : Prud. Péri. 10,295 H -laie, fs,n., ouvrage en métal fondu :Vui.G.Deid.27,15.

conflâtim, en masse : Gloss.

COnflâtiO, ônis, T. (confia), action de souffler, d’attiser : Hier. Jovin. 1, 12 l| fusion [d’un métal] : Hier. Hab. ï, 2, 18 |] [fig.] ardeur : con-flatiofidei Tert. Fug. 3, l’ardeur de la foi ¶ enflure [medec] : C. Aur. Chron. 5, 2, 36.

conflâtôr, ôris, m. (confia), fondeur : Hier. Ep. 20, 3; Cod. Th. 11, 21, 1,

conflâtôrïum, ïi, n. (confia), fonderie : Vulg. PrOv. 27, 21.

conflàtûra, te, f. (confia), fusion des métaux par le feu : FlRM. Math. 6. 31.

1 conflàtus, a, um, part, de confia.

2 conflàtus, Us, m., souffle : Ehnod. Opusc. 8, 2.

conflëo, ëvï, ère, tr., pleurer ensemble : Hier, l/ucif. 5.

conflexus, a, um (inus. con-flecto), recourbé : Plin. 2, 115.

conflictâtïo, ônis, f. (conflicto),

II 1 action de heurter contre, choc : membra conflidationibus debUitare Apul. Apol. 43, 9, se meurtrir de heurts les membres ¶ choc de deux armées : Gell. 15, 18, 3 11 querelle, dispute : OmNT. 3, 8, 29 fl 2 action de lutter contre : Teet. Pudic. 13, etc.

confiict&trix, ïcis, f., persécutrice : Tert. More. 2, 14.

conflictâtus, a, um, part, de conflicto.

conflietîo, ônis, f. (confligo),

III choc,heurt: Quint.3,6, 6 H 2 lutte : Gell. 7, 3 II débat, conflit : ClC Inv. 1, 10; Part. 102.

conflicto, âvï, âtum, Are (confligo), Il 1 int., se heurter contre, lutter contre : cum aliqua re Ter. Pkorm. 505, lutter contre qqch 1T 2 tr., bouleverser : plura ver scelera rem publicam conflictare Tac. An. 6, 48, déchirer l’état par un plus grand nombre de for-feits (Plin. 8, 59) H [surtout au pass.] être maltraité, être tourmenté, subir les assauts de : tôt incommodis conflictati Cjes. G. 5, 35, 5, subissant tous ces désavantages ; ut naslri magna inopia necessariarum rerum conflictaren-tur Cjes. C. 1, 52, 3, en sorte que les nôtres pâtissaient d’une grande disette des choses nécessaires ; gravi pestilentia conflictati Cjes. C. 2, 22, 1, mis à mal par une grave épidémie; super-stitione confiietari Cic. Leg. 1, 32, Être tourmenté par la superstition ; conflictâtus scevis tempesta-tibus exercitus Tac. Agr. 22, armée maltraitée par de cruelles tempêtes ; molestiis conflictâtus ab aliquo Cic. Fam. 6, 13, 3, en proie aux ennuis du fait de qqn

Il J_abs’] être mal en point, souffrir : plebs Cremonensium inter armatos conflictabatur Tac. H. 3,

32, le peuple de Crémone au milieu des hommes d’armes avait fort à souffrir (H. 3, 82).

1 connictor, âlus sum, ârî, int., se heurter contre, lutter contre : (cum aliqua re, cum ati-quo) Ter. Andr. 93; Cic. Har. 41; Nep. Pelop. 5, 1; (inter se) Gell. 12, 8, 5.

M_> pour le sens pass. v. conflicto.

2 confiictôr, ôris, m. (confli-

fo), adversaire, contradicteur  : [amebt. Anim. 3, 18.

1 confJictus, a, um, part, de confligo.

2 conflictus, ûs, m. (confligo).