Page:Gaffiot - Dictionnaire illustré Latin-Français.djvu/439

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


æs Cic. Att. 2, 1, 11, bronze de Corinthe ; Corinthia vasa Cic. Amer. 133 et abst Corinthia, ōrum, n. Plin. 37, 49, vases de Corinthe ‖ -thĭi, ōrum, m., les habitants de Corinthe : Cic. Mur. 31.

Cŏrinthus, i, f., Cic. Verr. 1, 55 et Corinthos, i, f., Flor. 2, 16, 1, Corinthe [sur l’isthme de ce nom].

CORINTHUS[1]

Cŏrĭŏlānus, i, m., Coriolan [surnom de C. Marcius, vainqueur de Corioles] : Liv. 2, 40, 1.

Cŏrĭŏli, ōrum, m., ville du Latium : Liv. 2, 33, 5Cŏrĭŏlāni, ōrum, m., habitants de Corioles : Plin. 3, 69Cŏrĭŏlānus, a, um, de Corioles : Liv. 3, 71, 7.

cŏrĭŏn, ĭi, n. (κόριον), millepertuis [plante] : Plin. 26, 85.

Coriosvelītes, um, m., Plin. 4, 107, c. Curiosolites.

Coriovallum, i, n., v. de Belgique : Anton.

Cŏrippus, i, m., poète chrétien.

cŏrissum (-on), i, n., ive muscade [plante] : Plin. 26, 85.

cŏrĭum, ĭi, n. (κόριον), ¶ 1 peau (cuir robe) des animaux : Cat. Agr. 135, 3 ; Cic. Nat. 2, 121 ¶ 2 peau de l’homme : corium concidere alicui Pl. Amp. 85 ; corium petere (alicujus) Cic. Tull. 54, tanner le cuir à qqn, fustiger qqn ; ludere suo corio Mart. 3, 16, 4 (de alieno corio Apul. M. 7, 11), risquer sa peau (celle d’autrui) ¶ 3 enveloppe, peau des arbres et des fruits : Plin. 15, 112 ; Dig. 32, 52 ¶ 4 [fig.] a) courroie, lanière, fouet : Pl. Pœn. 139 ; b) surface, superficie, couche : corium arenæ Vitr. 7, 3, 8, couche de sable.

corĭus, ĭi m. [arch.] Pl. Pœn. 139 ; Varr. Men. 135, c. corium.

Cormălŏs, i, m., fleuve d’Éolie : Plin. 5, 122.

Cormăsa, ōrum, n., ville de Pisidie : Liv. 38, 15.

Cornacātes, um ou ĭum, m., habitants de Cornacum [ville de Pannonie] : Plin. 3, 148.

cornārĭus, c. cornuarius : Gloss.

Cornē, ēs, f., ville du Latium : Plin. 16, 242.

Cornēlĭa, æ, f., nom de femme ; [en part.] Cornélie, mère des Gracques : Cic. Br. 211 ‖ femme de César : Suet. Cæs. 1, 1 ‖ femme de Pompée : Luc. 2, 349.

Cornēlĭānus, a, um, relatif à un Cornélius ou à la famille Cornélia : Corneliana (oratio) Cic. Or. 225, plaidoyer pour Cornélius ‖ Corneliana ou Cornelia castra, n., Camp de Scipion [lieu d’Afrique] : Cæs. C. 2, 24, 2.

1 Cornēlĭus, ĭi, m., nom d’une gens ayant de nombreux rameaux, v. Dolabella, Scipio, Sylla, etc.Forum Cornelii, c. Forum Cornelium.

2 Cornēlĭus, a, um, de Cornélius : Cornelia gens Cic. Leg. 2, 56, la famille Cornélia ; Cornelia lex Cic. Verr. 1, 108, la loi Cornélia ‖ Cornelia castra Plin. 5, 24, c. CornelianaForum Cornelium Cic. Fam. 12, 5, 2, ville de la Cisalpine, fondée par Cornélius Sylla.

Cornensĭs, e, de Cornus : Inscr.

cornĕŏlus, a, um, dim. de corneus, qui est de la nature de la corne : Cic. Nat. 2, 144 ‖ [fig.] dur comme de la corne : Petr. 43, 7.

cornesco, ĕre (cornu), int., devenir corné : Plin. 11, 162.

cornētum, i, n. (cornus), lieu planté de cornouillers : Varr. L. 5, 146.

1 cornĕus, a, um (cornu), de corne, fait en corne, en forme de corne : Cic. Nat. 1, 101 ; Ov. M. 1, 697 ‖ corné, qui a l’apparence de la corne : Plin. 37, 89 ‖ [fig.] dur comme de la corne : Plin. 31, 102 ; Pers. 1, 47.

2 cornĕus, a, um (cornus), de cornouiller : Cat. Agr. 18, 9 ; Virg. En. 3, 22.

1 cornĭcĕn, ĭnis, m. (cornu, cano), sonneur de cor : Liv. 2, 64, 10.

CORNICEN[2]

2 Cornĭcĕn, ĭnis, m., surnom dans la gens Oppia : Liv. 3, 35, 11.

Cornĭcĭnus, i, m., c. Cornicen : Cic. Att. 4, 2, 4.

cornīcor, āri, int. (cornix), croasser : Pers. 5, 12 ; Hier. Ep. 125, 16.

cornīcŭla, æ, f., dim. de cornix, petite corneille : Hor. Ep. 1, 3, 19 ; Vulg. Baruch. 6, 53.

cornĭcŭlans, tis (corniculum), qui est dans son croissant [en parl. de la lune] : Amm. 20, 3, 1.

Cornĭcŭlānus, v. Corniculum.

Cornĭcŭlārĭa, æ, f., titre d’une comédie perdue de Plaute : Varr. L. 5, 153.

cornĭcŭlārĭus, ĭi, m. (corniculum), corniculaire, qui porte le corniculum [soldat attaché à un officier] : V. Max. 6, 1, 11 ; Suet. Dom. 17, 2 ; Frontin. Strat. 3, 14, 1 ‖ secrétaire d’un magistrat : Firm. Math. 3, 5, 26 ; Cod. Th. 8, 15, 3.

cornĭcŭlātus, a, um, Apul. Socr. 1, c. corniculans.

1 cornĭcŭlum, i, n. (dim. de cornu), petite corne, antenne d’insecte, de papillon : Plin. 11, 100 ‖ petit entonnoir : Col. 7, 5, 15 ‖ aigrette en métal [récompense militaire] : Liv. 10, 44, 5 ; Suet. Gram. 9.

2 Cornĭcŭlum, i, n., ville du Latium : Liv. 1, 38, 4-lānus, a, um, de Corniculum : Ov. F. 6, 628.

cornĭcŭlus, i, m., office de corniculaire : Cod. Th. 1, 15, 11.

cornĭfĕr, ēra, ĕrum (cornu, fero), qui a des cornes : Lucr. d. Macr. S. 6, 5, 3.

Cornĭfĭcĭus, ĭi, m., nom romain ; en part., Q. Cornificius, rhéteur contemporain de Cicéron : Cic. Fam. 12, 17, 2 ; Quint. 3, 1, 21.

cornĭfrons, tis (cornu, frons), qui a des cornes au front : Pac. Tr. 349.

cornĭger, ĕra, ĕrum (cornu, gero), cornu : Lucr. 3, 751 ; Ov. M. 7, 701cornĭgĕra, æ, f., biche : Carm. Epigr. 1800, 2cornĭgĕra, ōrum, n., animaux à cornes : Plin. 11, 212.

cornĭpĕdus, a, um, qui a des pieds de corne : Drac. Carm. 7, 81.

cornĭpēs, ĕdis (cornu, pes), qui a des pieds de corne : Virg. En. 6, 591cornĭpēs, ĕdis, m., f., cheval, cavale : Sil. 3, 361 ‖ m., le centaure Chiron : Claud. Ruf. 2, 180.

cornĭpĕta Gloss., c. cornupeta.

Corniscæ divæ, ārum, f., les Corneilles sacrées [consacrées à Junon] : {{sc|P. Fest. 64, 7.

cornix, īcis, f. corneille [oiseau] : Cic. Tusc. 3, 69 ; cornicum oculos configere [prov.] Cic. Mur. 25 crever les yeux des corneilles = tromper les plus clairvoyants ; [abrév.] « cornici oculum », ut dicitur Cic. Flac. 46 = il trompa plus habile que lui.

cornocĕrăsum, i, n. (cornum, cerasum), merise : Serv. G. 2, 18.

cornū, gén. cornūs Cæs.[3] C. 3, 68 et cornū Cels. 5, 22, 2, n., ¶ 1 corne des animaux : Virg. B. 3, 87 ; G. 3, 232 ¶ 2 [en gén. tout objet dont la substance ressemble à la corne, ou qui a la forme d’une corne, ou qui est fait de corne] : corne du pied des animaux : Cat. Agr. 72 ; Virg. G. 3, 88 ‖ cornée de l’œil : Plin. 11, 148 ‖ bec des oiseaux : Ov. M. 14, 502 ‖ défense de l’éléphant, ivoire : Varr. L. 7, 39 ; Plin. 8, 7 ‖ an-

  1. Image
  2. Image
  3. Coquille : C en italique