Page:Geniaux - Les Ames en peine.djvu/12

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


attendait le verdict du tribunal des marins. Gurval Lanvern se leva de sa pierre tombale. Bras croisés sur sa poitrine d’hercule, dardant ses yeux jaunes comme les goémons sur les frères Buanic, il leur gronda :

— Ah ! ah ! Nous arrivons ! Jour de Dieu ! Nous le voyons bien ! Mais nous arrivons tous deux seuls !

À cette apostrophe virulente Jean et Julien considérèrent avec terreur le patron pêcheur dont l’attitude achevait de les confondre. À son tour, le syndic dont la barbe d’ébène faisait de sa face un buisson inextricable, se dressa en relevant le menton d’un air d’autorité. Son index pointé sur Jean et Julien qui tremblaient d’anxiété, il prononça fortement :

— Si nous vous avons bien compris, mes garçons, à l’instant où le navire s’enfonça, votre capitaine vous avait envoyés pour « parer » le canot afin de pouvoir sauver l’équipage. Eh bien ! quand vous avez flotté et que la « Rosa-Mystica » est descendue comme un bloc de charbon dans les mille pieds d’eau, qu’avez-vous fait ? Moi, je vous accuse, lâches, d’avoir perdu vos cervelles de sabotiers, et d’avoir fui, au lieu de nager hardiment dans la nuit noire vers les cris de vos camarades en danger.

Leur gorge étranglée par l’émotion, les frères Buanic ne purent que nier cette accusation avec des mouvements fébriles de leurs bras. Et le sardinier Corentin Gourlaouen, rival de Jean, un matelot à la tête plate et au teint de feu, dit brutalement :

— Ces Buanic n’ont jamais été des gens de mer. Ils n’auraient pas dû quitter leurs sabots. Aussitôt qu’il y a du danger ces « chinchards » [1] là perdent la boussole et laisseraient noyer Job et Maharit, leurs père et mère.

Le dernier des membres de ce jury, Sébastien Nédélec, qui ne pouvait pardonner à Julien d’être le préféré d’Anne Lanvern, les poings tendus vers ce malheureux, lui reprocha d’avoir songé égoïstement à mettre à l’abri sa petite existence, lorsqu’il aurait pu porter secours à des camarades qui avaient dû se débattre longuement sur les vagues.

— Non ! non ! on ne voyait pas à une demi-encablure,

  1. Chinchard, poisson de rebut