Page:Gide - Principes d’économie politique.djvu/49

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LIVRE I

La Valeur




CHAPITRE I

les besoins


I

les besoins de l’homme.


Les besoins de l’homme constituent le moteur de toute activité économique et par conséquent le point de départ de toute la science économique.

Tout être, en effet, pour se développer et atteindre ses fins, a besoin de demander au monde extérieur certains secours. De la plante, peut-être même de la molécule inorganique, jusqu’à l’homme, à mesure que l’individualité grandit, cette nécessité grandit aussi. Ces objets extérieurs, l’individu désire se les approprier parce que leur possession lui procure une certaine satisfaction, de même que leur privation lui cause une certaine souffrance, en sorte qu’à tout besoin correspond un désir, ou plutôt ce ne sont là que deux expressions, l’une positive, l’autre négative, d’une même idée.

Les êtres vivants n’ont, autant que nous pouvons le savoir, que des besoins conformes à leur nature et à leur destinée : l’instinct, sans être infaillible, est un guide sûr. L’homme seul