Page:Gingras - Manuel des expressions vicieuses les plus fréquentes, 1880.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
CHA
CHA
14

ment employé par un grand nombre, voire même par certains de nos hommes de loi, qui ne se gênent pas pour dire : je challenge ou j’ai challengé ces jurés.

CHAMPLURE. — Trou pratiqué au bas d’un tonneau ou baril, pour en faire écouler le contenu. C’est donc à tort qu’on emploie ce mot pour celui de robinet.

CHANDELLE. — Ne dites pas : tuez la chandelle ; la chandelle va mourir. Cette manière de parler est on ne peut plus ridicule. Dites : Éteignez la chandelle ; éteignez le feu ; la chandelle, le feu va s’éteindre.

CHANGE. — Ne dites pas : avez-vous du change pour cinq piastres ? mais : avez-vous la monnaie de cinq piastres.

CHARBON (Huile de). — C’est encore à la traduction littérale des mots anglais coal oil que l’on doit de mal désigner l’huile de pétrole.

CHARGE. — S’emploie dans ce cas-ci, dans nos palais de justice : « La charge du juge au jury. » Pas n’est besoin de dire que c’est là une fausse acception que nos hommes de loi pourraient éviter facilement. Si charge est parfois synonyme de caricature, ils deviennent certainement un sujet de charge lorsqu’ils se servent de ce mot au lieu de résumé.

CHARGER. — On charge, on m’a chargé tant pour cette marchandise. Ces deux expressions sont anglaises. Pour être exact, il faut dire : « On demande tant, on m’a pris tant pour cette marchandise. »

CHARRETIER. — Ce mot ne désigne que la personne qui gagne sa vie à voiturer diverses choses dans une charrette. Ainsi, nous faisons erreur en appelant charretier au lieu de cocher celui qui mène un carosse, ou toute autre voiture servant au transport des personnes.

CHARS. — Improprement employé pour désigner toutes les voitures en usage sur les chemins de fer. D’après les Annales des Ponts et Chaussées, voitures désignent les véhicules affectés aux voyageurs, wagons ceux servant au transport des marchandises et