Page:Gingras - Manuel des expressions vicieuses les plus fréquentes, 1880.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
LIB
LUR
32

mauvaise désignation, qu’il faut remplacer par celle de lettres non réclamées ou lettres mises au rebut.

LIBECHE, RUBANDELLE. — Ces deux termes ne se trouvent pas dans les dictionnaires ; mais beaucoup s’en servent pour désigner une petite bande de cuir, d’étoffe, de papier, etc.

LIMITE. — Mot anglais que nous employons souvent au lieu du terme propre : coupe de bois.

LOCK (To). — Serrer une forme. C’est à tort que dans nos imprimeries canadiennes l’on dit loquer au lieu de serrer, et déloquer à la place de desserrer une forme.

LOCKERS. — Espèce d’armoires dans les embarcations. Nos navigateurs ou bateliers paraissent ignorer le nom français correspondant, Équipets.

LOCK-JAW. — Resserrement tétanique des mâchoires. Trisme est le mot français correspondant, et non tetanos, comme quelques-uns paraissent le croire.

LOCK-SAW. — Petite scie appelée petit passe-partout en français.

LONG-STICK. — Bisaigle ou Bisaigue. Outil de bois qui sert aux cordonniers à lisser ou polir le devant des semelles de souliers.

LOOSE. — Les tailleurs, et même beaucoup d’autres personnes, emploient fréquemment ce mot. Exemple : un habit, un patalon loose, au lieu de : un pantalon, un habit ample.

LUNCH. — L’on dit même luncher. Quand on prend du galon, on n’en saurait trop prendre ; c’est pourquoi, non contents d’avoir fait la folie d’emprunter le substantif lunch, nous en avons aussi fait un verbe, et cela tandis que nous avions déjà goûter, collation et collationner, qui veulent dire la même chose. Le monde du sport français emploie fréquemment ces mots anglais et beaucoup d’autres de même origine.

LURETTE. — Vieux mot qui entre dans les refrains de chansons, mais qui, devenu substantif, signifie Une petite luronne. Ma lurette. Ce n’est dans aucun