Page:Giraudoux - Électre.djvu/163

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


seule preuve qui m’échappe encore, dans cette chasse !

CLYTEMNESTRE. – Quelle preuve ? Tu es folle !

ÉLECTRE. – La raison du forfait. Tout me dit que tu l’as commis, mère. Mais ce que je ne vois pas encore, ce qu’il faut que tu m’apprennes, c’est pourquoi tu l’aurais commis. Toutes les clefs, comme tu dis, je les ai essayées. Aucune n’ouvre encore. Ni l’amour. Tu n’aimes rien. Ni l’ambition. Tu te moques d’être reine. Ni la colère. Tu es réfléchie, tu calcules. Mais le nom de ton amant va tout éclairer, va tout nous dire, n’est-ce pas ? Qui aimes-tu ? Qui est-ce ?



Scène VI


Les mêmes, Agathe poursuivie par le président.


LE PRÉSIDENT. – Qui est-ce ? Qui aimes-tu ?

AGATHE. – Je te hais.

LE PRÉSIDENT. – Qui est-ce ?