Page:Goethe-Nerval - Faust 1828.djvu/160

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ALTMAYER.

Qu’on vienne dire encore qu’il ne faut pas croire aux miracles !


Cuisine de Sorcière.

(Dans un âtre enfoncé, une grosse marmite est sur le feu. À travers la vapeur qui s’en élève, apparaissent des figures singulières. Une guenon, assise près de la marmite, l’écume, et veille à ce qu’elle

ne répande pas. Le mâle, avec ses petits, est assis près d’elle, et se chauffe. Les murs et le plafond sont tapissés d’outils singuliers à l’usage de la

Sorcière.)
FAUST, MÉPHISTOPHÉLÈS.
FAUST.

Tout cet étrange appareil de sorcellerie me répugne ; quelles jouissances peux-tu me promettre au sein de cet amas d’ex-