Page:Gogol HalperineKaminsky - Veillees de l Ukraine.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


cochon se promène par toute la place, grognant et ramassant les morceaux de la svitka. On dit maintenant qu’il ne lui manque plus que la manche gauche. Les gens, depuis lors, se signent à l’endroit ; et voilà une dizaine d’années déjà que la foire ne s’y tenait plus, lorsque le malin a poussé le commissaire de… à en…

La fin du mot resta sur les lèvres du conteur : la fenêtre vola en éclats et, à travers les vitres brisées, apparut un museau de cochon roulant de terribles yeux et ayant l’air de demander : « Que faites-vous ici, braves gens ? »