Page:Gourmont - Pendant l’orage.djvu/91

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


peuple, c’est un genre que j’aime assez, parce qu’il ne s’appuie pas sur le vain talent littéraire, mais sur l’observation des mœurs et des faits sociaux. Bonneff est l’un de ceux qui nous avaient donné sur la guerre le livre documenté qu’il nous faudra et qui nous viendra certainement, mais je ne sais d’où, le livre de faits et non de déclamations, le livre sans anecdotes, sans larmes, sans gloire, le livre terrible. Méditez sur cette conception du livre de la guerre, jeunes gens qui nous reviendrez, l’œil et l’oreille encore troublés de ce que vous aurez vu et de ce que vous aurez entendu. En attendant, il nous faut compter ceux qui ne le feront pas et qui auraient pu le faire et notre tristesse augmente.