Page:Gourmont - Une nuit au Luxembourg, 1906.djvu/156

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


LUI

Tout est contradiction. Je veux me taire. Ceux qui ont créé cette rose ne sont pas ceux qui en jouissent. Un salaire n’est pas l’équivalent du bonheur que j’éprouve à la respirer ; et moi, je n’ai rien fait que de passer et de la cueillir. Des hommes se révoltent. Comment les empêcherez-vous de se révolter ? Ils ont raison.

Il s’arrêta, regardant, mais sans le voir, le paysage délicieux qui nous entourait. Le silence émouvant n’était troublé que par le murmure des abeilles, les cris aigus des petits oiseaux ou la chute légère des colombes qui tombaient des arbres avec un bruit de robe de soie.