Page:Grave - Les Aventures de Nono.djvu/198

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Une des vertus de la baguette de Monnaïus, c’était d’exercer une attraction sur les matières dont elle était formée. Monnaïus, on se le rappelle, en avait détaché un rameau qu’il avait donné à Nono, et que celui-ci avait mis dans sa poche. Et la baguette de Monnaïus, exerçant sa fatale attraction, avait entraîné le rameau et son possesseur.

Celui-ci, dégrisé par le bain forcé qu’il venait de prendre, subissant l’attraction dont il ne se rendait pas compte, vit la figure de Solidaria désolée qui lui tendait les bras, mais s’obscurcissant, s’effaçant lentement, dans les brumes du lac agité.

Il restait prisonnier de Monnaïus.