Page:Greffier - Les Regles de la composition typographique.djvu/25

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 11 —

On ne sépare deux voyelles que dans les mots composés. On divisera :

extra-ordinaire.

On ne divisera donc pas :

ami-able. — Mo-abite. — mo-yen.

Il est d’usage d’éviter la division entre une voyelle et la consonne x. On ne divisera donc pas :

Ma-ximilien. — soi-xante. — Me-xique.

On ne divisera pas en laissant une syllabe d’une lettre à la fin d’une ligne :

é-légant.

Mais une syllabe de deux lettres pourra être laissée à la fin d’une ligne, surtout si la justification est courte :

ce-pendant. — in-décis.

Une syllabe de deux lettres ne pourra être reportée au commencement d’une ligne :

élégan-ce. — adversi-té.