Page:Groulx - Mes mémoires tome II, 1971.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
52
mes mémoires

Ce sont pourtant les bustes de Dollard qui vont donner lieu aux plus impressionnantes manifestations. L’Action française a fait fabriquer, en plâtre bronzé et en diverses dimensions, une réduction du buste de Dollard de l’artiste Laliberté[1], le Dollard du monument du Parc LaFontaine, à Montréal. Le dessein reste le même : propager le culte du héros. Vendu à prix modique, l’article s’enlève avec rapidité. Sur combien de cheminées domestiques, combien de bureaux de cabinet de travail, combien de socles, Dollard ira se poser. Dans les collèges, les collégiens l’installent dans leurs salles de cours. Dollard ira s’asseoir encore plus haut. Une jeunesse enthousiaste, et d’un cran qu’on retrouverait difficilement dans la génération d’aujourd’hui pour des causes de cette nature, se met en tête d’installer Dollard dans nos édifices publics, dans nos plus hautes institutions. À Montréal, la jeunesse étudiante de toutes les facultés, bannières au vent, armée de pancartes à la louange de Dollard, porte le buste le 23 avril 1924 à l’Université de la rue Saint-Denis. Antonio Perrault raconte la manifestation dans L’Action française (XI : 291-296). Elle ne manque point de solennité : discours enthousiaste, émouvant de Jean Bruchési, président, je crois, de notre groupe d’Action française à l’Université ; discours de même ton du recteur, Mgr Piette[2], de M. de Vitrolles, consul de France au Canada, du maire de Montréal, M. Charles Duquette[3], et surtout de sir Lomer Gouin[4], ancien premier ministre à Québec, et pré-

  1. Alfred Laliberté (1878-1953), sculpteur ; auteur d’un grand nombre de statues de personnages historiques.
  2. Vincent-Joseph Piette (1869-1944), ptre ; vicaire (1892-1907) ; curé de N.-Dame-du-Rosaire de Villeray (1907-1910) ; curé-fondateur de St-Stanislas-de-Kostka de Montréal (1910-1922) ; vicaire général du diocèse de Montréal ; protonotaire apostolique (1922) ; recteur de l’Université de Montréal (1923-1924) ; curé de Maisonneuve, puis de St-Stanislas-de-Kostka (1934-1944).
  3. Charles Duquette (ou Duquet) (1869-1937), administrateur ; président de la société d’assurance L’Alliance nationale (1922-1937) ; maire de Montréal (1924-1926).
  4. Lomer Gouin (1861-1929), avocat ; député de Saint-Jacques de Montréal à l’Assemblée législative (1897-1908) ; de Portneuf (1908-1920) ; ministre des Travaux publics (1900-1904) ; procureur général et premier ministre de la province de Québec (1905-1920) ; chevalier (1908) ; député d’Outremont à la Chambre des Communes (1921-1925) ; ministre de la Justice (1921-1924) ; lieutenant-gouverneur de la province de Québec (1929).