Page:Guillot - Le dit des rues de Paris (1300), préface, notes et glossaire de Mareuse, 1875.djvu/73

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


La rue Baudouin Prengaie[1]
Qui de boire n’et pas lanier.
Par la rue Raoul l’Avenier[2]
Alai o ſiége à Defcarcheeurs[3] ;
D’iluec m’en alai tantoſt ciex
Un tavernier en la viez place
A Pourciaus[4] ; bien trouvai ma trace
Guillot qui point d’eur bon n’as,
Parmi la rue à Bourdonnas[5]

  1. De la rue a Lavendières à la rue a Descarcheeurs.

    Elle devint la rue Rollin-Prend-Gage, du nom d’un usurier qui l’habitait. Elle a été fermée du côté de la rue des Déchargeurs et ne forme plus qu’une impasse.

  2. De la rue a Lavendières à la rue a Descarcheeurs.

    Cette rue devint plus tard la rue du Plat-d’Étain, du nom d’un hôtel.

  3. De la rue Maleparole à la rue de la Feronnerie.

    La rue o siège a Descarcheeurs devint plus tard la rue des Déchargeurs.

  4. Située dans la rue a Descarcheeurs.
  5. De la rue Guillaume-Porée à la rue de Chastiau-Festu.
    Elle s’appelait antérieurement rue Adam-Bourdon