Page:Helvétius - Œuvres complètes d’Helvétius, tome 1.djvu/133

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

cipes plus conformes à l’intérêt général :

Quels sont ces principes :

S’il est possible qu’un prince éclairé les établisse :

Si, parmi les fausses religions, il en est quelques unes dont le culte ait été moins contraire au bonheur des sociétés, et, par conséquent, à la perfection de la science de l’éducation :


Si, d’après ces divers examens, et dans la supposition où tous les hommes auroient une égale aptitude à l’esprit, la seule différence de leur éducation ne devroit pas en produire une dans leurs idées et leurs talents. D’où il suit que l’inégalité actuelle des esprits ne peut être regardée,