Page:Henri Poincaré - Théorie analytique de la propagation de la chaleur, 1895.djvu/23

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


14 FLUX DE CHALEUR. Soit un élément dw; considérons deux points wô, tn, de part et d'autre de l'élément dw. Soient : ®0yy0, ZQ, les coordonnées de «»0; " »o+'5I - '- .Vb-H'-V. 3o + 5. celles de t», ; et: V0, V0 les températures. La quantité de chaleur cédée par m0 à m{ est : Ur,ona: De plus, on peut remplacer a?0, i/o, *o dans les dérivées partielles par les coor- données #, y, * du point G, centre de gravité de dw (fig.Q), On a alors: «t la quantité de chaleur cédée par m0 à HÎ, est, par suite: Le flux total à travers dm est donc :