Page:Hippocrate - Œuvres complètes, traduction Littré, 1839 volume 1.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE PREMIER.

COUP D’ŒIL SUR LA MÉDECINE AVANT LE TEMPS D’HIPPOCRATE.


----


Lorsqu’on recherche l’histoire de la médecine et les commencements de la science, le premier corps de doctrine que l’on rencontre, est la collection d’écrits connue sous le nom d’œuvres d’Hippocrate. La science remonte directement à cette origine et s’y arrête. Ce n’est pas qu’elle n’eût été cultivée antérieurement, et qu’elle n’eût donné lieu à des productions même nombreuses ; mais tout ce qui avait été fait avant le médecin de Cos a péri. Il ne nous en reste que des fragments épars et sans coordination ; seuls, les ouvrages hippocratiques ont échappé à la destruction ; et, par une circonstance assez singulière, il existe une grande lacune après eux, comme il en existait une avant eux : les travaux des médecins, d’Hippocrate à l’établissement de l’école d’Alexandrie, ceux de cette école même ont péri complètement, à part des citations et des passages conservés dans des écrivains