Page:Hippocrate - Œuvres complètes, traduction Littré, 1839 volume 1.djvu/357

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Mémorables de Socrate. En outre, l’exposition même des choses montre que le traité des Articulations est la suite de celui des Fractures. En effet, l’auteur, ayant promis, dans celui-ci, de parler des luxations et des fractures, a ajouté dans le livre des Articulations ce qu’il n’avait pas exposé dans l’autre ; de sorte que le sujet est traité complétement. Aussi ai-je rappelé que quelques-uns pensaient qu’Hippocrate n’avait pas divisé lui-même l’œuvre entière en deux livres, qu’il avait composé un seul livre intitulé de l’Officine du médecin (Κατ’ ἰητρεῖον), et que, plus tard, ce livre unique avait été, à cause de sa longueur, partagé en deux par quelque autre. Hippocrate n’a omis aucune espèce de luxations ni de fractures, excepté les fractures du crâne, attendu qu’il se réservait d’en traiter à part ; pour s’en convaincre, il ne faut que se rappeler les objets qu’il a exposés dans les traités des Articulations et des Fractures: dans ce dernier, il parle des fractures de l’avant-bras, du bras, de la jambe et de la cuisse, puis de celles du pied et de la main, ensuite de celles qui sont accompagnées de plaies et de dénudation des os, enfin des fractures des articulations du genou et du coude. Il ne restait plus à parler que des articulations de l’épaule, de la hanche et du rachis, et, en fait de fractures, de celles des côtes, de la mâchoire, du nez et des oreilles ; il en traite dans le livre des Articulations. En outre, ayant exposé la diastase des os et les contusions des articles dans l’un et l’autre livre, il complète, dans celui des Articulations, ce qu’il n’a pas achevé dans celui des Fractures, de sorte qu’il n’omet aucune espèce de luxation, ni de fracture, ni de diastase des os. Il y est parlé aussi de la contusion des muscles, des veines et des ligaments. Tout cela prouve que le livre des Articulations est la suite du livre des