Page:Histoire des premiers temps de la Grèce, Tome 1 (1822).djvu/410

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


- DE LA GRÈCE. . 347 tuer involontairement, il fut obligé de s’enfuir, et emmena avec lui une colonie d’Argiens ; mais ce récit est contredit par Homère (1), qui dit que Tlé polème, après avoir tué Licymnius, fut exilé par ses frères ; ce qui prouve qu’il étoit avec eux, et par conséquent hors du Péloponnèse. Il est même très-probable que la colonie qu’il emmena étoit composée principalement de Doriens ; car Homère dit que ses sujets formoient trois tribus (2), division ordinaire aux Doriens.Je crois donc qu’il partit de l’ancienne Doride ou de l’Histiœotide (3) ; il s’établit dans les trois villes de Lindos, Ialysos et Camiros, qui avoient été fondées par les Héliades (4). Ho temps durant lequel les Hé- ne paroît pas l’adopter ; il raclides furent maîtres du croit qu’il étoit parti de la Péloponnèse après la mort d’Eurysthée ; mais tous les autres auteurs conviennent que cette première tenta tive fut infructueuse. ’ , (1) Ili., Liv.II,v.662 et suiv. · - - - (2)Ibid., v.668etle Scol. . ··· . (3) Strabon , Liv. XIV , · h (655), parle de l’opinion qui faisoit partir Tlépolème d’Argos , mais il A Bœotie, et que ceux qu’il emmena étoient par con , séquent Eoliens , ou Bœo tiens. Je fais cette remar que , parce que M. Raoul Rochette , tom. II , p. 269 , dit que cette colonie étoit composée , d’Argiens que Strabon appelle Eoliens ; c’est positivement le con- . traire. - (4) Diodore, L. V, $ 58.

s"