Page:Huard - Labrador et Anticosti, 1897.djvu/402

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
384
LABRADOR ET ANTICOSTI

propre à adoucir singulièrement les rigueurs de l’abstinence, au moins pendant le dîner ; car, après le dîner, les gens qui ont mangé du saumon en subissent les conséquences, heureux si une agréable torpeur, féconde en les plus doux pavots, est tout l’inconvénient qu’ils éprouvent.

Mais toute rivière se divise au moins en deux parties : le haut de la rivière, et le bas de la rivière. Eh bien, dans le Natashquan, c’est le cours inférieur, voisin de la mer, que l’on exploite pour des fins commerciales aux dépens du saumon. Le haut de la rivière est réservé pour le sport infiniment distingué de la pêche à la ligne, non pas sans doute en faveur de tout venant, mais à l’intention des « officiers » qui viennent jusqu’ici courir sus au noble poisson. J’ai déjà dit ce que, en l’espèce, signifie ce terme d’officier, dont sur la Côte on peut décorer même l’homme le plus pacifique du monde, qui n’a jamais porté, qui ne porte pas et qui ne portera jamais de sabre au côté.

Cette rivière du Grand-Natashquan, dont la longueur est considérable, est large d’un mille à son embouchure ; mais elle y est peu profonde, et il est rare que les goélettes puissent y pénétrer. Quant aux barges de pêche, elles entrent facilement dans cet estuaire, et remontent la rivière jusqu’aux rapides, c’est-à-dire sur un parcours d’une douzaine de milles. Près de l’entrée de la rivière se trouve un poste de la Compagnie de la baie d’Hudson.

Quant à la petite rivière Natashquan, qui se jette dans le port auprès duquel se trouvent l’église et le village, son importance n’est pas considérable, puisqu’elle assèche à peu près lorsque la mer est basse. Et comme les marées ordinaires ne dépassent guère ici quatre ou cinq pieds de hauteur, le Petit-Natashquan ne s’élève jamais au-dessus d’une condition bien modeste. C’est près de l’embouchure de ce fleuve en miniature, sur un plateau d’environ quarante pieds d’élévation au-dessus de la