Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Correspondance, tome II.djvu/114

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


c’est le banc gothique de mon cabinet. Parmi les tapisseries, une fort précieuse, c’est celle du plafond de la grande salle à manger, xve siècle, avec trame d’or et d’argent mêlée à la laine. Je la crois unique. Elle l’est certainement en France. — N’oublie pas de ne pas faire vendre les étoffes non employées. Ce n’est pas encombrant, et nous les emporterons aisément. Aie grand soin des papiers et des manuscrits.

L’affaire de Londres traînaille toujours. J’ai écrit ce matin mon ultimatum à T. C.[1] en lui disant que s’il ne pouvait conclure d’ici à dix jours, je prendrais un autre parti. J’ai ébauché quelque chose avec Hetzel. Tout cela au milieu de mon travail. Je te réponds que j’en ai la sueur au front. Il me tarde de pouvoir respirer et me reposer un peu. J’aspire à Jersey. Oh ! quand nous nous retrouverons tous, quelle douceur ! Tu verras la charmante vie. Je t’embrasse et je t’embrasse encore — et ma Dédé — et mon Toto — qui n’est pas venu.

Il va sans dire, et je suis complètement d’accord avec toi, que l’argent de la vente sera réservé de façon à être employé à notre mobilier futur, au retour.

Qu’est-ce que mon pauvre Victor a donc eu ? Le sais-tu ? J’ai fait préparer sa chambre. — Mais personne. — C’est donc quelque orage qui a passé ?[2]


À Madame Victor Hugo[3].


Bruxelles, 4 juin.

On m’apporte une lettre, je te l’envoie tout de suite. Lis-la. Je ne m’explique pas ce que cela peut signifier.


À Monsieur Victor Hugo, à Bruxelles.
Monsieur,

Je prends la liberté d’appeler votre attention sur un fait, bien simple en lui-même mais qui, dans les circonstances où vous vous trouvez placé, pourrait avoir une plus grande importance s’il était ignoré de vous. Je veux parler de la vente à vil prix d’une partie de vos livres, d’un grand nombre de lettres confidentielles, de manuscrits divers, etc., etc. Parmi ces pièces, j’ai trouvé votre acte de naissance, les extraits de service de votre père et d’une autre personne de votre famille, votre

  1. Trouvé-Chauvel.
  2. Bibliothèque Nationale.
  3. Inédite.