Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Histoire, tome I.djvu/250

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


238 NOTES DE L’EDITEUR. Un mot sur le suffrage universel et les paysans. Le serment à L. B. Maintenant quel gouvernement est-il résulté Je tous ces crimes ? — dire ce gouvernement. Parfois quand je parviens k oublier un moment le sang versé, les familles en larmes — je me déclare satisfait — pourquoi. Nation officielle morte. — Grandeur Je la nation vraie — finir par ks poujiabs. Neva. Ah ! j’y reviendrai plus d’une fois sur cette nomenclature affreuse ; cet écriteau de crimes, j’en recommencerai souvent la lecture ! On peut rapprocher de ce projet un autre plus précis et plus détaillé : Livre I". Le serment de L. B. Livre II. Appel à la conscience humaine. Livre III. Louis B. — Biographie. Caractère. Livre IV. Le massacre du 4 X’". — Cadavres. — Encore l’homme. Livre V. Le Parlementarisme. Bonaparte. Le 2 déccmhre. Livre III. L’établissement bonapartiste. ■ Livre IV. Conclusion. Livre VI. Les 7,500,000 voix. Livre VII. Le Serment. Livre VIII. Le gouvernement sorti de ces choses. Livre IX. Pourquoi je suis satisfait. Livre X. La nation officielle. Livre XI. Conclusion. Et au bas de ce plan Victor Hugo écrit : Et c’est par cet homme que la France est gouvernée ! Je le saisis au collet. Et cette autre note en travers : Gouvernement qui ne s’explique que par un endurcissement du cœur ou un ramollissement du cerveau. Nous penchons parfois pour la dernière hvpothèse. bici , sur le titre même , un projet de table plus développé : NAPOLÉON-LE-PETIT. Livre premier. — L’Ho !.u»iE. I. Le serment du 20 décembre. II. Mandat des représentants. III. Mise en demeure. IV. Sa biographie. V. Son caractère. VI. Son genre de talent. Livre II. — Le Gouvernement. • I. La Constitution. II. Le sénat. III. Le conseil d’Erat et le corps législatif. I’. Le budget. V. La liberté de la presse. ’I. Les ralliés. VII. Le maître. VIII. Coup d’œil général. IX. Réponse "a quelques apologistes. Livre III. — Le Crime. I. Extrait du livre inédit intitulé : ht Crime du z décembre, par Victor Hugo. II. Quel est le total des morts. III. La Jacquerie. Livre IV. — L’Absolution. I. Les 7,500,000 voix. II. Le serment. On remarquera que dans ce dernier projet il y avait seulement quatre livres au lieu des huit et de la conclusion que comporte le volume définitif. Victor Hugo avait établi les quatre grandes divisions : l’Homme , UGnuvtrnemtnt, leCrime, r Absolution , mais dans le projet final il ajoute : les Autres crimes, emprunte le chapitre le Parlementarisme à un de ses pians antérieurs ; puis il divise l’Absolution en deux livres , et il termine par le livre inti-