Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome I.djvu/711

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



Ce n’est point un pacha, c’est un klephte à l’œil noir
Qui l’a prise, et qui n’a rien donné pour l’avoir ;

Car la pauvreté l’accompagne ;

Un klephte a pour tous biens l’air du ciel, l’eau des puits,
Un bon fusil bronzé par la fumée, et puis

La liberté sur la montagne.


14 mai 1828.