Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome VII.djvu/133

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



« On ouvrait la même boutique
Et l’on montait au même char.
Aspasie aimait le Portique,
Caton riait au lupanar.

« Salomon, repu de mollesses,
Étudiant les tourtereaux,
Avait juste autant de drôlesses
Que Léonidas de héros.

« Sénèque, aujourd’hui sur un socle,
Prenait Chloé sous le menton.
Fils, la sagesse est un binocle
Braqué sur Minerve et Goton.

« Les nymphes n’étaient pas des ourses,
Horace n’était pas un loup ;
Lise aujourd’hui se baigne aux sources,
Et Tibur s’appelle Saint-Cloud.

« Les arguments dont je te crible
Te sauveront, toi-même aidant,
De la stupidité terrible,
Robe de pierre du pédant.

« Guette autour de toi si quelque être
Ne sourit pas innocemment ;
Un chant dénonce une fenêtre,
Un pot de fleurs cherche un amant.

« La grisette n’est point difforme.
On donne aux noirs soucis congé
Pour peu que le soir on s’endorme
Sur un oreiller partagé.