Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


UN GRAND COMÉDIEN==


Va, sois le messager des poètes sublimes!
Emporte l'âme humaine à leurs augustes cimes.
Marche comme celui qui vient du Cythéron!
Fais éclater leur voix sur la foule pressée;
Prends leur pensée
Comme un clairon!

Sois Othello, Macbeth, Titan, Oreste, Achille:
Sois l'apparition de Shakspeare et. d'Eschyle!,
L'ombre que ces-penseurs font sortir dé l'enfer,
La création sombre où resplendit leur flamme!
Ils en sont l'âme,
Sois-en la chair.

Prends les dieux corps à corps! Conquiers ces vastes rôles
Qui font plier le faible aux chétives épaules.
Transforme-toi. -Grandis dans nos émotions!
Sois le géant! sois l'aigle à l'immense. envergure!
Sois la figure
Des visions!

Rôde avec Yorick près des fosses ouvertes.
Cherche avec Caliban les solitudes vertes.
Sois chevalier, valet, prêtre, empereur, -bourreau.
Partout, en haut, en bas, qu'un esprit t'accompagne!
Sois Charlemagne
Et Figaro!