Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XII.djvu/47

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Éole allait criant: Bacchus m'a pris mon outre.
Mithra-lui dit avec son sourire divin:.
Qu'y mettais-tu? Du vent. -Qu'y mettra-t-il? -Du vin.
Tu peux te consoler, bonhomme, et passer outre,
Et laisser à Bacchus ton outre, dit Mithra,
La tempête en sortait,-l'ivresse en sortira.

Jersey, 28 octobre 1852. ==