Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/154

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


XLI CHANSON


Le prince de Joinville
En mer s'en est allé.
Sa femme sur la ville
Jette un oeil désolé.
Le prince de Joinville
En mer s'en est allé.

Oh! dit-elle,
Hirondelle,
Qui t'en vas au pays, à mon pays chéri!
Tu diras à ma soeur, tu diras à ma tante,
Que dans ce pays-ci je ne suis pas contente,
Je n'ai plus mon soleil, je n'ai pas mon mari.

Le prince de Joinville
En mer s'en est allé.
Sa femme sur la ville
Jette un oeil désolé.
Le prince de Joinville.
En mer s'en est allé.

Oh! dit-elle,
Hirondelle,
Tu diras que les bois sont morts et dépouillés,
Que Joinville aime trop la Méditerranée.

Je l'attends, je suis seule, il pleut toute l'année,
Et les murs des maisons sont toujours tou