Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/274

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Margot.

Souvent d’une pauvre fille
Qui brille,
Les pieds en sabots
Sont beaux.

Ici, la guerre âpre et noire ;
Bruit, gloire,
Lauriers triomphaux,
Or faux.

Ici la bête de somme ;
C’est l’homme ;
Et là les héros
Zéros.

Ici le nécessaire, aigre
Et maigre ;
Là le superflu
Joufflu.
Dans l’église et la guinguette
Qu’il guette,
Le diable survient ;
Il tient
Par sa guimpe et son air prude
Gertrude,
Et par son chignon
Ninon.
Le destin, ce dieu sans tête
Et bête,
A fait l’animal
For