Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/276

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Petit.

Nous manquons, sur sa surface,
De place
Pour notre néant
Géant.

XI Tourne-toi


MAGLIA, accordant sa guitare.
Il chante.

Tourne-toi vers celle qui t’aime.
Ne regarde point au delà.
L’amour récolte ce qu’il sème.
Toutes les filles de Bohême,
Toutes les belles d’Alcala,
Atala, Léila, Lola,
Olympe avec son diadème,
Suzon avec son falbala,
Tralalala, tralalala,
Ne valent pas celle qui t’aime.
Trala
La la.

Tourne-toi vers celle qui rêve
Et qui voudrait quetu sois là.
Toutes les autres filles d’Eve,
Celles qui dansent sur la grève,
Celles qui-font cercle au gala,
Carmen qui toujours-s’envola,
Luz dont la jupe se sou