Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIII.djvu/539

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


TABLE. 533
XXII. Comédies non jouables qui se jouent sans cesse (Suite) :

  • X. On prétend, Silvio, que toujours je uoiis aime 248

XI. Je te jure un amour étemel 249
XII. Entre le zist et le zest 250
XXIII. Chansons :
I. J'adore Suiett; 254
II. // était une fois ^5^

  • III. Je suis Jean qui guette 257

IV. L'oiseau passe 2 60
V. Cancion 261

  • VI. Chanson de Maglia 261

VII. Chanson en canot 262
VIII. La chanson du spectre 2 64
IX. Margot 2 66
X. Kien n 'eff comme il devrait étr; 267

  • XI. Tourne-toi vers celle qui t'aime 270

XII. Chanson de bord 271
XIII. Dans la forêt 272
XIV. Ronde pour les enfants 273

  • XV. Jean , Jeanne , Jeannot 274

XVI. Le chant du vieux berger 275
XVII. Chant des songes 278
XVIII. Hacquoil le marin 280
UienSj ô toi que j 'adore 281
Mai dans les bois recHe 283
XX. Chant du bol de punch 2 84

  • XXI. Sérénade 286

XXII. Le château de l'Arbrelles 2 86

  • XXIII. L^ joli page imberbe 288

XXIV. Chansons de Gavroche :
I JLï» tan plan ! 289

  • II. ^uand Dalila, Paméla 290

III. I^a bourgeoisie elt un "veau 291
LA CORDE D'AIRAIN.
À LA France de 1872 295
I. Apres Sedan 301
II. A DES REGIMENTS DECOURAGES 3O3
III. Destruction de la colonne 305
IV. L.4 GRANDE RÉpUBL/^UE A DES GKIFFES FATALES 308
V. Apres l'Écroulement de l'homme 309
VI. L'orgie des meurtres 3^^