Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Poésie, tome XIV.djvu/75

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


nous voir dans l’asile==


Venez nous voir dans l’asile
Où nôtre nid s’est caché,
Où Chloé suivrait Mnasyle,
Où l’Amour suivrait Psyché.

Si vous aimez la musique,
C’est ici qu’est son plein vol
Mozart n’est qu’un vieux phthisique
A côté du rossignol.

Ici la fleur, le poète,
Et le ciel font des trios.
Ô solos de l’alouette !
Ô tutti des loriots !

Chant du matin, fier, sonore !
L’oiseau vous le chantera.
Depuis six mille ans ", l’aurore
Travaille à cet opéra.,

Venez ; fiers de vos présences,
Les champs, qui sont des jardins,
Auront mille complaisances
Pour vous autres citadins.