Page:Hugo - Œuvres complètes, Impr. nat., Roman, tome II.djvu/463

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
439
LE MANUSCRIT DE NOTRE-DAME DE PARIS.

Feuillet 90, recto (même chapitre). — Dans la description de l’Hôtel Saint-Pol, Victor Hugo a griffonné à la marge en traits légers « le toit conique, entouré


de créneaux à sa base, » qui « avait l’air de ces chapeaux pointus dont le bord est relevé ».

Feuillet 98, recto. — Les pages intitulées : Les bonnes âmes, qui constituent le premier chapitre du Livre quatrième, formaient primitivement le chapitre iii du Livre troisième. Ainsi de suite pour les autres chapitres, jusqu’à Impopularité. Le Livre quatrième était alors ce qui devint le Livre cinquième. La nouvelle division a été faite quand Victor Hugo eut livré à l’imprimeur le chapitre : Paris à vol d’oiseau.

Feuillet 106, recto. — Le chapitre : Immanis pecoris custos, immanior ipse, avait d’abord pour titre : Le sonneur de cloches.

Feuillet 138, recto. — Le début du chapitre : Coup d’œil impartial sur l’ancienne magistrature, est daté : 27 7bre.

Feuillet 142, verso (même chapitre). — En haut de la page est notée cette adresse : f. de la Mennais, rue du Colombier, n° 15.

Feuillet 147, recto. — Dans le chapitre : Le Trou aux rats, une date : 1er octobre, se trouve avant la phrase : Cette cellule était célèbre dans Paris.

Feuillet 150, recto. — Le chapitre : Histoire d’une galette au levain de maïs, était d’abord intitulé : Histoire de l’enfant de la fille de joie.

Feuillet 163, recto (même chapitre). — La marge contient deux petits croquis