Page:Huyghens - Traité de la lumière, Gauthier-Villars, 1920.djvu/99

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Figure 35 : Réfraction générale de la lumière dans le spath d’Islande.
Fig. 35.
en même temps, coupe le plan A E H F à angles droits ; de laquelle les réfractions ont cela de commun avec les réfractions des diaphanes ordinaires, que le plan qui est mené par le rayonFigure 36 : Réfraction générale de la lumière dans le spath d’Islande.
Fig. 36.
incident, et qui coupe à angles droits la surface du cristal, est celui dans lequel se trouve aussi le rayon rompu. Mais les réfractions qui appartiennent à toute autre section de ce cristal, ont cette étrange