Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/363

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


D'IBN KHALDOUN. 239

à côté de l'autre sur une même ligne. De celles-ci ils tirent encore quatre figures (nouvelles), en confrontant les points de chaque rang avec ceux qui lui correspondent daifs les figures voisines et en tenant compte des points simples et doubles ^ Ils peuvent alors mettre en ligne huit figures. Chaque couple de figures fournit une autre figure , qui se place au-dessous d'elles; on fobtient en confrontant les points simples de chaque ligne de ces figures avec les points correspondants qui se trouvent dans les autres. De là proviennent quatre nouvelles figures, qui se placent au-dessous des précédentes. Ces quatre figures en pro- duisent encore deux , que Ton place de la même manière. De celles-ci on en obtient une quinzième, qui, étant mise en rapport avec la première de toutes, fournit une autre figure, qui complète le nombre de seize. Alors ^ on examine ce qu'on vient de tracer, on tient compte de chaque figure selon qu'elle présage bonheur ou malheur, et l'on pro- nonce des jugements d'après l'essence de la figure, son aspect, son influence, son tempérament, fobjet qu'elle indique parmi les di- verses espèces d'êtres, etc. Ces jugements se forment d'une manière assez étrange.

La pratique de la géomancie s'est répandue dans tout le monde ci- vilisé; elle forme le sujet de plusieurs livres, et a procuré une grande réputation à divers personnages des temps anciens et modernes. Il est cependant facile de voir combien cette manière déjuger est arbitraire et fantastique. Le lecteur doit toujours avoir en vue cette vérité, qu'aucun moyen artificiel ne saurait procurer la connaissance des mystères appartenant au monde invisible. Personne ne peut les dé- couvrir excepté quelques hommes privilégiés, qui, par une disposition innée, ont la faculté de se transporter hors du monde sensible et p. 209. d'entrer dans le monde spirituel.

' Voici la règle de cette opération : un résultatdilFérent.Elleportequedeuxpoints

point simple étant sur la même ligne ho- semblables donnent un point double, et

rizontale avec un point simple ou un point deuxpoinlsdissembiables , unpointsimple.

double donne un point simple; deux Le docteur Perron jvoy. ci-devant, p. a Sa)

pointsdoublesdonnentunpointdouble.On n'indique qu'une seule manière d'opérer, emploieaussi une autre règle qui fournit un ' Pour |^ , lisez /.

�� �