Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome I.djvu/529

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


D'IBN KHALDOUN. 405

Les imams légitimes et coreïchides sont quatre, tous égaux; Ali et ses trois fils, voilà les imams ^ dont les droits sont manifestes.

(Le premier est) imam; (le second est) imam de la foi et de la vertu; (le troi- sième est) l'imam dont la terre de Kerbela recèle les os.

Ensuite (vint) un imam qui ne goûtera pas la mort avant d'avoir commandé une armée précédée du drapeau^ (impérial).

Pendant un temps il se dérobera à la vue des hommes; il est caché dans le Ri- doua, et a près de lui du miel et de l'eau.

Les imamiens outrés et les ithna-acheriya (duodécimains) surtout, p. 359. professent une opinion semblable. Ils prétendent que leur douzième imam, Mohammed, fils d'El-Hacen el-Askeri et surnommé par eux El-Mehdi (le bien-dirigé), ayant été mis aux arrêts avec sa mère, entra dans un souterrain de la maison que sa famille habitait à Hilla, et qu'il disparut tout à fait. Lors de la fin des temps, il re- paraîtra afin de remplir le monde de sa justice. C'est ainsi qu'ils appliquent à leur dernier imam la (célèbre) tradition qui se lit dans l'ouvrage de Termidi *. Encore à présent ils attendent son arrivée » et, pour cette raison, ils le nomment El-Monthader (l'attendu). Tous les soirs, après la prière du maghreb'^, ils se rendent à l'entrée du sou- terrain, amenant avec eux une monture, et là, se tenant debout, ils appellent l'imam par son nom et le prient de sortir. Quand les étoiles ont perdu leur éclat, ils se retirent, pour recommencer^ la même cérémonie le lendemain soir. Cette pratique s'est conservée jusqu'à nos jours.

Une fraction des ouakefïya croit que l'imam reviendra au monde après sa mort, et, pour justifier leur opinion, ils citent ce que le Coran raconte au sujet des gens de la caverne ^, de l'homme qui passa

par son amour pour Azza , appartenait à cette tradition dans un autre chapitre des ■

la secte des Chîïtes. Il mourut l'an io5 Prolégomènes. (Pour Termidi, voyez ci-

(723-724 de J. C). devant, page 87, note i.)

' Ici et dans les vers suivants le poëte ' Cette prière se fait environ une demi-

emploie le mot sibt à la place d'imam. heure après le coucher du soleil. (Voyez ci-devant, page /io3, note 2.) ' Pour (wa.jj., lisez yy^^j..

^ Pour /'.i'yi, lisez *tyJî. ° Les Sept-Dormants. (Voyez Coran,

^ Notre auteur discute l'authenticité de sour. xviii, vers. 8 et suiv. )

�� �