Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome II.djvu/188

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Ï80 PROLÉGOMÈNES

Ils rencontreront sept drapeaux, soas chacun desquels sera un homme qui recherchera l'empire. Puis Dieu les tuera tous, et rendra aux musulmans la concorde, le bien-élre, leur territoire et leur {liberté de) jugement. Le nom d'Abd Allah Ibn Lahîah se trouve dans Yisnad de cette tradition; mais son autorité est très-faible et son caractère est bien connu. Le Hakem, qui l'a rapportée dans son Mosiedrek, a déclaré que Yisnad en était sain; mais les deux docteurs (El-Bokhari et Moslcm) ne l'ont pas accueillie. Dans la forme sous laquelle le Hakem la présente on trouve cette variante : Ensuite le Hachemide paraîtra, et Dieu ramènera les hommes à la concorde, etc. ce qui ne se rencontre pas dans la leçon d'Ibn Lahîah. Uisnad de cette dernière forme est saine, ainsi que (le Hakem) l'a dit.

Le Hakem a reproduit dans son Mostedrek une tradition rapportée par Abou 't-Tofaïl, et remq^ntant à Ali, Abou 't-Tofaïl la donnait sur l'autorité de Mohammed Ibn el-Hanefiya, qui (lui avait) dit: «Nous étions chez Ali, quand un homme l'interrogea au sujet du Mehdi, et il répondit : Holà! Puis il ferma (plusieurs doigts de) la main, de manière à indiquer le nombre de sept, et il dit alors : Voilà! Il pa- raîtra vers la fin du temps et à une époque où tout homme qui invoquera le nom de Dieu sera tué. Dieu rassemblera autour de lui un peuple aussi nombreux que les Jlocons ' ( de vapeur ) dont se composent les nuages ; iSy. Dieu mettra leurs cœurs d'accord. Ils ne s'attristeront pour personne; ils ne se réjouiront pas à cause de celui qui entrera dans leur bande. Leur nombre sera celui des musulmans qui combattirent à Bedr^; les premiers ne précéderont pas, et les derniers ne seront pas à la suite. Leur nombre sera celui des compagnons de Talout [Saûl) qui passèrent la rivière avec lai^. Selon Abou 't-Tofaïl, Ibn el-Hanefîya lui dit aloi'S : «Es- tu pour (le Mehdi)? » et il répondit : « Oui. » Alors Ibn el-Hanefîya

' Selon une noie marginale de l'édition riens , le nombre des musulmans qui com-

de Boulac, le mot p.^ , pluriel de *£LS, battirent à Bedr était de mille, est de la seconde déclinaison, comme ' Nous lisons dans le Coran (sour. ii ,

  • Iy>l, pluriel de ^y^. S'il élait de la pre- vers. 25o) que Talout défendit à ses sol-

mière déclinaison, il aurait fallu lire le j. dats de se désaltérer dans une certaine

Lisez éXc Ji AJ'txc. Selon les h'isto- rivière, et qu'à l'exception d'un petit

�� �