Page:Ibn Khaldoun - Prolégomènes, Slane, 1863, tome III.djvu/111

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


D'IBN KHALDOUN. M

n'est pas admise, la nécessité de l'adjonction n'existe pas. Il est même possible qu'un sujet se passe d'attribut exprimant une idée particulière ou le contraire de cette idée'. Aussi peut-on très- bien dire d'un corps inorganique qu'il n'est ni savant ni ignorant, ni puissant ni faible, ni écrivant ni sans instruction. L'emploi du mot 5e- parc comme attribut (d'un sujet) n'est autorisé que sous la condition qu'on veuille indiquer l'existence (du siijet) dans un lieu; cela est certain, à ne considérer que le sens de ce mot. Mais le Créateur, — Gloire soit à lui! — est bien au-dessus de pareils attributs. » Ce passage est cité par Ibn et-Tilimçani dans son commentaire sur les Lomâ (les éclairs) de l'imam el-Haremeïn. Il dit ailleurs : «Qu'on ne dise pas que le Créateur est séparé du monde ou qu'il y est joint; qu'on ne dise pas qu'il est en dehors ou en dedans du monde. » Cela est conforme à la doctrine des philosophes; ils enseignaient que p. f.7. Dieu n'est ni dans le monde ni en dehors du monde; mais ils fon- daient leur opinion sur le principe qu'il existe des substances qui ne sont pas dans un lieu, principe repoussé par les théologiens scolas- tiques, parce qu'il nous obligerait à convenir que certaines substances possèdent un des attributs qui sont particuliers au Créateur. La ques- tion que nous examinons ici est traitée en détail dans les livres de théologie scolastique.]

[Passons à la seconde idée exprimée par le terme séparation, et qui est celle de différence et d'opposition. Quand on prend le mot séparé dans ce sens, on peut fort bien dire que Dieu est séparé de ses créa- tures quant à son essence, à son individualité', à son existence et à ses attributs. L'idée opposée à celle-ci s'exprime par les termes uni- fication, combinaison et mélange. Cette signification du mot séparé a

��' Lisez ici «iv^ .t , ainsi que dans la qu'outre le commentaire sur le Lomâ il

ligne qui précède. en composa un autre sur le Maalem de

• Hadji Klialifa ignorait la date de la Fakhr ed-Dîn er-Razi. mort de ce docteur, qu'il appelle Abd- ' Le terme arabe est *j_j*; pour le

Allah Ibn Mohammed el-Fihri et-Tilimçani rendre en Français, il faudrait inventer un

(natif de TIemcen); mais il nous apprend mot comme ipiéité.

�� �