Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/237

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à quelques pas, ils l’interrogeaient sur la physionomie de Paris, sur les menus faits de l’existence de la capitale.

Le brocanteur répondait à tout et à tous dans son baragouin tudesque, s’interrompant parfois, pour lancer avec un réjouissant orgueil paternel :

C’est encore Chacob qui a fu cela. Oh, ce betit, il est pas gommerçant, mais pour la ruse, il en remondrerait au roi et à tous ses minisdres.

Ou bien :

C’est ce betit futé de Chacob qui a técouvert la chose.

Et pendant ce temps, les feuilles tournant sous les yeux du capitaine et de Milhuitcent, leur apprenaient ce qui suit.