Page:Ivoi - Les Cinquante.djvu/333

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Mais il ne devait avoir aucune satisfaction complète venant d’Espérat. Il resta stupéfait, déconcerté, quand le jeune homme, s’inclinant, murmura d’une voix douce :

— Merci, Monsieur. Il me sera en effet plus agréable de mourir d’une balle française.