Page:Jika - La foi et la raison.djvu/29

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

avait droit à ce nom divin, qu’ils invoquent le texte d’Isaïe, alors qu’ils devraient d’abord démontrer la divinité de Jésus, pour pouvoir lui appliquer ce nom d’Emmanuel (Dieu avec nous), autrement, les Hindous pourraient bien aussi revendiquer le même nom pour leur Vichnou !

— Tu oublies qu’il y a encore d’autres prophéties qui se sont réalisées en Jésus-Christ.

— Je n’en connais aucune. Il faut avoir une foi bien robuste pour voir une prophétie dans la fable de Jonas, par exemple. D’après cette fable, Jonas serait resté dans le ventre d’une baleine pendant trois jours et trois nuits[1], tandis que Jésus, qui devait rester le même temps dans le tombeau[2], n’y a passé que deux nuits et un jour. C’est, en effet, le vendredi soir que Jésus fut enseveli[3], et c’est le dimanche matin que

  1. Jonas I, 17 (ou II, 1).
  2. Matt. XII, 40 ; XVI, 4 ; Luc XI, 30.
  3. Matt. XXVII, 62 ; Marc XV, 42 ; Luc XXIII, 54 ; Jean XIX, 31.