Page:Joanne, Géographie de l’Isère, 1876.djvu/71

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
68
ISÈRE.

la Vierge), au sud-est par celui de Saint-Just.

Vienne est la ville la plus riche du Dauphiné en antiquités. On y remarque : 1° le temple d’Auguste et de Livie mon. hist. Ce temple est, après la Maison-Carrée de Nimes, le monument de ce genre le mieux conservé que possède la France. Il est d’ordre corinthien, long de 27 mèt., large de 15 et haut de 17m,35. Sa façade forme un frontispice, orné de six colonnes, cannelées.

Cathédrale de Vienne (Saint-Maurice).
Cathédrale de Vienne (Saint-Maurice).

Des fouilles ont fait découvrir les dalles romaines qui pavaient le Forum.

Le temple d’Auguste et de Livie a été restauré sous la direction de M. Constant Dufeux, qui a rétabli l’inscription : Con. sen. Divo Augusto optimo maximo et divæ Augustæ (du consentement du Sénat au divin Auguste très-bon, très-grand et à la divine Augusta) ; 2° le plan de l’Aiguille, au sud de la ville (mon. hist.), pyramide quadrangulaire de 16