Page:Journal de l’agriculture, juin 1766, T5, P3.djvu/24

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



RÉSUMÉ


Le total des cinq milliards partagé d’abord entre la classe productive & la classe des propriétaires, étant dépensé annuellement dans un ordre régulier qui assure perpétuellement la même reproduction annuelle, il y a un milliard qui est dépensé par les propriétaires en achats faits à la classe productive, & un milliard en achats faits à la classe stérile : la classe productive en dépense aussi un milliard en achats qu’elle fait à la classe stérile reçoit deux milliards qu’elle emploie en achats à la classe productive pour la subsistance de ses agents & en achats pour les matieres premieres de ses ouvrages


OBSERVATIONS

Premiere observation


On ne doit pas confondre les dépenses faites par les propriétaires à la classe stérile, & qui servent à la subsistance de cette classe, avec celles