Page:Julien Delaite - Glossaire des jeux wallons de Liège (BSLLW, t. 14 (s. 2), pp. 127-174), 1889.djvu/32

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 158 —

Losse. Faute du jeu du saut de mouton qui consiste à frapper de la main la partie charnue de l’individu qui trime.

Lot’rèye âx oû. La loterie aux œufs. Jeu de hasard joué aux fêtes de paroisses ; le gain consiste en œufs durs.

M

Mache (J. à). La dame de trèfle. Dans ce jeu de cartes la dame de trèfle l’emporte toujours.

Madame Thomas. Application que les diseurs de bonne aventure ont fait du ludion. Madame Thomas est censée apporter une planète ou horoscope.

Magaloche (J. à l’). Le bouchon. Ce jeu a conservé chez nous le nom qu’il portait au moyen-âge. On l’appelait alors le bombiche ou la galoche. Il différait peu du jeu de bouchon actuel.

Mâye. Bille en général.

Mâye di crompîre (J. â). Baie de pomme de terre. (V. balot.)

Mak. Trèfle. Une des couleurs du jeu de cartes.

Mak’raî. La quille 9. (V. fig. au mot bèye.)

Mak’ralle. La quille 9. (V. fig. au mot bèye.)

Mak’ralle. Bilboquet, prussien. Petit cylindre fait de moëlle de sureau auquel l’enfant fixe un clou, de telle façon que le jouet se redresse toujours, quelle que soit la position qu’on lui donne.

Manche. Manche ou partie, dans certains jeux.

Manchètte (J.). Façon spéciale de jouer aux quilles.

Mâqué. À la même acception que fâx. On dira : basse foche mâquêye ou fâsse basse foche ; d’rî main mâqué ou fâx d’rî main.