Page:Karenin - George Sand sa vie et ses oeuvres T1.djvu/71

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


qu’elle est morte, et si ses compatriotes, peut-être pour des raisons personnelles et dignes d’estime, n’ont pu se décider jusqu’à présent à nous donner une biographie vraie, nous pourrons, nous autres Russes, qui ne sommes entravés par aucune considération de ce genre, parler avec hardiesse de tous ces événements qui datent déjà d’un demi-siècle. Nous ne craindrons pas non plus de conter certaines choses qui épouvantent les biographes de la célèbre romancière ; leur pusillanimité ne fait, nous le répétons, que fournir des armes déloyales à ses détracteurs. Nous sommes, avant tout, fermement persuadé que la sérénité de notre récit, la droiture et la franchise avec lesquelles nous reconnaîtrons des faits qui n’ont été que chuchotés jusqu’ici, aideront pleinement à blanchir le nom de George Sand de tous les bas commérages, de toutes les malsonnantes allusions qui pullulent dans les biographies de Musset et de ses autres contemporains.

Ce qui confirme parfaitement ce que nous avançons ici, c’est la monographie publiée par Arvède Barine, Alfred de Musset[1], la première de ces biographies où la fameuse excursion de Venise soit décrite d’après la correspondance authentique de Musset et de George Sand, et non d’après des œuvres d’imagination ou des pamphlets. Cette biographie est tout aussi favorable à la mémoire du poète bien-aimé de la jeunesse qu’à celle de George Sand et produit une impression agréable par la véracité de ton qui y règne, qualité qu’on ne trouve guère dans aucune des deux biographies émanées du frère de Musset[2], ni dans

  1. Les grands écrivains français « Alfred de Musset », par Arvède Barine, Paris, 1893.
  2. Paul de Musset : a) Notice abrégée sur la vie d’Alfred de Musset, grande édition in-4° et in-8° des Œuvres complètes d’Alfred de Musset. — b) Biographie d’A. de Musset. Paris, 1877. Charpentier et Lemerre.