Page:Kempis - De l’Imitation de Jésus-Christ, traduction Brignon, Bruyset, 1718.djvu/128

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

dant qu’il le prie de la lui rendre, & que pour ne la pas perdre encore une fois, il se montre dans la suite plus vigilant & plus humble.


CHAPITRE XI.
Du petit nombre de ceux qui embrassent la Croix du Sauveur.

JEsus trouve assez de gens aujourd’hui, qui soûpirent aprés son Royaume celeste ; mais il ne trouve presque personne qui veüille porter la Croix.

Plusieurs desirent ses consolations : mais peu se plaisent à ses souffrances.

Plusieurs mangent volontiers avec lui : mais peu veulent jeûner & se mortifier comme lui.

Plusieurs souhaitent de participer à ses joyes : mais peu se montrent assez genereux pour prendre part à ses peines.

Plusieurs le suivent jusqu’à la table, & à la fraction du pain : mais peu jusqu’à boire le Calice de sa Passion.

Plusieurs sont ravis de ses miracles : mais peu goûtent l’amertume & l’ignominie de la mort.

Plusieurs l’aiment, lorsqu’ils sont contens, & qu’ils ont tout à souhait.

Plusieurs le loüent, lorsqu’il les comble de délices : mais dés qu’il se cache & les délaisse tant soit peu, ils se plaignent & se découragent aussitôt.