Page:Kotzebue - Supplement au theatre choisi.djvu/216

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





ACTE V.




Scène PREMIÈRE.


Le Théâtre représente la chaumière de Lucas. Celui-ci et Brigite amènent Wilhelmim, qui s’appuie sur eux, sur le devant de la scène, et la font asseoir sur une chaise.


LUCAS, BRIGITE, WILHELMINE.



Wilhelmine, regardant de côté et d’autre d’un air inquiet.

Mon bon ami Lucas… vous ne voyez donc rien ?


Lucas.

Rien, vous dis-je… pas la queue d’un cheval… beaucoup moins vot’ garçon… Le plus habile astrologue, avec sa grande lunette, y perdrait ses peines.


Brigite.

Mais dame : vous vous inquiatez par trop aussi. Faut pas être comme ça :… il aura pris le pus long chemin, et sera allé à la ville. Parce qu’il aura vu de belles maisons et de biaux messieurs tout d’or, il aura cru, le pauvre garçon, que les cœurs étions aussi bons que les habits. Nous